GPAA | Centre Hospitalier Bretagne Atlantique, Vannes - GPAA
class="pirenko_portfolios-template-default single single-pirenko_portfolios postid-468 wpb-js-composer js-comp-ver-5.6 vc_responsive"

Centre Hospitalier Bretagne Atlantique, Vannes

Restructuration et extension du C.H.B.A. – 320 lits

Maître d’ouvrage Centre Hospitalier de Bretagne Atlantique-Vannes

Programme opération « tiroir » Phase préliminaire bâtiment énergie (co-génération et chaufferie) Phase 1 extension du plateau technique urgences générales, réanimation polyvalente / Samu-Smur, laboratoires / pharmacie centrale, archives centrales.
Phase 2 : hébergements et consultations / bloc opératoire, stérilisation centrale / ACA (ambulatoire), radiothérapie / cardiologie (46 lits) / gastro-entérologie (36 lits) / pneumologie (50 lits), neurologie (36 lits) / rhumatologie (22 lits), hématologie (20 lits) / maladie infectieuses (20 lits), endocrino-diabétologie (20 lits) / néphrologie HTA (20 lits), hôpitaux de jour et consultations, chirurgie viscérale (50 lits)

Calendrier :
Phase préliminaire
livrée en 1998 / Phase 1 livrée en juillet 2001 / Phase 1 bis livrée en juillet 2002 / Phase 2 bis livrée en septembre 2007 /
Phase 2 livrée en juillet 2014

Surface 45 000 m2
Coût 75 000 000 € HT

Co-traitants Cabinet Arcau Architectes associés / Séchaud & Bossuyt BET TCE

Par sa complexité, son échelle, et ses profondes modifications, ce projet est un condensé d’expérience en architecture hospitalière :
L’opération porte sur l’ensemble du site hospitalier de Vannes, qu’il faut réorganiser et agrandir. En cours d’opération l’hôpital de Vannes fusionne avec celui d’Auray pour ne former qu’une seule entité : le centre hospitalier Bretagne Atlantique. Cette fusion s’accompagne d’une augmentation des surfaces du programme et d’une réorganisation des services.

 

Phase 1 : Construction du bâtiment des urgences réanimation.
Le bâtiment est enveloppé d’une peau de zinc naturel et greffé sur un socle en béton matricé. Cette installation enclenche la réorganisation de ce site complexe. Les façades en zinc naturel à joints debouts sont dessinées comme des traductions graphiques de l’organisation interne du bâtiment.

Phase 2 : Bâtiment Médecine Hébergement.
Les enjeux du projet sont fortement liés au site : le nouveau bâtiment dédié à l’hébergement s’installe au bord de l’étang au Duc orienté au Sud. Le projet s’efforce d’offrir à la fois des vues sur le paysage et une distribution généreuse de la lumière et du soleil du Sud, tout en intégrant des dispositifs de protection solaire. Les balcons et jardins sculptent le volume et permettent à la fois de multiplier les percées visuelles, et de moduler l’intégration de cet équipement hospitalier de grande échelle dans son site exceptionnel.
L’organisation par pôles conjuguée à la mutualisation des activités, le tout allié à une organisation des plateaux quasiment libérée de tout poteaux, offre la souplesse et l’évolutivité nécessaires à une meilleure organisation des soins et de l’hébergement.

 Photos : Philippe Ruault

Leave a Comment

GPAA | Centre Hospitalier Bretagne Atlantique, Vannes - GPAA
class="pirenko_portfolios-template-default single single-pirenko_portfolios postid-468 samba_theme samba_left_nav samba_left_align wpb-js-composer js-comp-ver-5.6 vc_responsive"