GPAA | CONSTRUCTION D'UN LYCEE ET SON GYMNASE A AIZENAY, 85 - GPAA
class="pirenko_portfolios-template-default single single-pirenko_portfolios postid-4618 wpb-js-composer js-comp-ver-5.6 vc_responsive"

CONSTRUCTION D’UN LYCEE ET SON GYMNASE A AIZENAY, 85

Maître d’ouvrage : REGION PAYS DE LA LOIRE

Programme : Construction d’un lycée  général et technique de 630 élèves extensibles à 840 élèves; d’un gymnase et de 6 logements de fonctions.

Calendrier : Concours non lauréat 2018

Surface : 9 956m² SP

Coût total : 16 499 500 €HT

Co-traitants : NOVAM BET structure, SCE BET fluides VRD et HQE, Cabinet Rousseau Economiste, Acoustibel BET acoustique, Conceptic’Art BET cuisine

Caractéristiques techniques : Structure poteaux/ poutres en béton remplissage par modules en bois assurant le hors d’eau hors d’air, structure ossature bois, bardage d’écaille de bois de type red-cedar posées à clin, bardage métallique à stries verticales de faible amplitude de type Arguin

 

L’implantation du nouveau bâtiment prend la mesure des qualités du site et s’insère dans son espace paysager.

Le projet du lycée est aménagé en partie haute du site sur le plateau relativement plat. Cette implantation a été privilégiée afin de préserver au mieux le relief existant. Les locaux sportifs viennent quant à eux s’encastrer dans la pente. Tout en minimisant l’impact volumétrique du gymnase, l’entité « sport » vient refermer le cœur du lycée. Le tout forme une unité d’ensemble homogène.

Le bâtiment principal du lycée est composé de deux volumes en rotule qui se développent sur un rez de chaussée et deux niveaux supérieurs. Le «glissement» du volume supérieur sur l’assise basse de la construction offre de réelles opportunités : Cette mise en volume crée une mise en scène dont le hall est le centre. La transparence du hall est ainsi encadrée par la salle de conférences et le CDI dont le volume en surplomb est traité en vitrine.

L’axe principal de distribution de l’ensemble de l’établissement a été mis en place à travers la création de deux «escaliers lumière», sorte de failles verticales, qui vont distribuer toutes les circulations horizontales mais également irriguer en lumière naturelle ces circulations.

Le nouveau lycée est un monolithe ancré dans le paysage

Gardant à l’esprit la volonté de sobriété dans l’utilisation des matériaux de construction, mais également dans leur mise en œuvre et leur pérennité en continuité avec l’environnement paysager existant, le choix des matériaux de façade s’est porté sur deux types de bardage :

– un bardage métallique aux stries verticales de faible amplitude de type Arguin.

– un bardage d’écailles de bois de type red cedar posées à clin. Celui-ci vient recouvrir et mettre en valeur les points forts du programme (CDI, salle de conférence, maison des lycéens, …).

Les deux matériaux principaux s’harmonisent et se répondent : la fine échelle du motif de stries verticales du bardage métallique fait écho au motif surdimensionné des écailles de bois.

Le motif «losangé» est ensuite réinterprété dans le maillage de la structure bois de la galerie qui ceinture la cour, puis pénètre dans le hall pour en recouvrir ses parois sous forme de panneaux de revêtement de bois, et enfin réapparaît dans le dessin de l’ossature des façades du gymnase.

GPAA | CONSTRUCTION D'UN LYCEE ET SON GYMNASE A AIZENAY, 85 - GPAA
class="pirenko_portfolios-template-default single single-pirenko_portfolios postid-4618 samba_theme samba_left_nav samba_left_align wpb-js-composer js-comp-ver-5.6 vc_responsive"