GPAA | Nouveau théâtre 95, Cergy-Pontoise - GPAA
class="pirenko_portfolios-template-default single single-pirenko_portfolios postid-376 wpb-js-composer js-comp-ver-5.6 vc_responsive"

Nouveau théâtre 95, Cergy-Pontoise

Maître d’ouvrage : communauté d’agglomération de Cergy Pontoise

Programme : salle multi-frontale 400 places / annexes techniques, loges / hall-atrium, assurant la jonction entre bâtiment ancien et bâtiment neuf / réhabilitation d’une salle existante de 170 places / mise en conformité handicapés et sécurité / espaces publics de l’îlot urbain

Calendrier : livraison mai 2012

Surface : 3 000 m2 / aménagements urbains : 10 000 m2

Coût : 8 000 000 € HT

Co-traitants : Dominique Montassut architecte, paysagiste, urbaniste / CET ING. BET TCE / Fabrice Bougon économiste / Thierry Guignard scénographe conception / XNS scénographe exécution / Isabelle Hurpy consultante HQE / Acoustibel acousticien

Caractéristiques techniques : écailles de cuivre gold / cuivre naturel / cuivre étamé / bois découpén décoratif (intérieur salle)

 

Face à la préfecture, le théâtre 95 est installé dans le troisième bâtiment construit de la ville nouvelle édifiée dans les années 70. Le plissé de toiture du bâtiment existant est la composante première qui frappe le regard du visiteur : c’est sur ce dessin que s’appuie l’extension pour relier l’ancien et le nouveau.

La liaison se fait par le biais du hall-atrium, implanté sur le tracé du Fil d’Ariane, ce cheminement piéton parcourant Cergy-Pontoise sans interruption du Sud-Est au Nord-Ouest de la ville. Le dessin du plissé existant est poursuivi sur le volume du hall-atrium, et également repris sur la salle neuve à laquelle il donne son identité en « couronne ».

Le nouveau volume se confronte à ce qui est déjà là : l’atrium présente en «face à face» deux écritures qui se mélangent, s’opposent et se rejoignent dans un chaos assumé.

 

le projet a fait l’objet d’un livre aux éditions Archibooks  :cergy-couv

Le théâtre 95 à Cergy-Pontoise / GPAA – décembre 2012
Collection « Esprit du lieu » architecture
Ed. Archibooks, décembre 2012 / 80 pages

Texte par Claire Guezengar, écrivain, enseignante à l’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles.

« Sous la pluie » extrait de la nouvelle de Claire Guezengar :

On l’appelait encore le « nouveau théâtre » bien qu’il eût été construit depuis plusieurs années. On venait se promener autour du théâtre.
Sa teinte cuivrée n’avait pas été oxydée par la pluie. Il brillait au milieu d’un ciel monochrome gris. On avait presque l’impression qu’il souriait.
Au fur et à mesure des jours, cela devint évident. Les habitants prirent l’habitude de passer devant le théâtre avant de rentrer chez eux. Ils restaient là quelques minutes, regardaient en silence les parois de cuivre dorées et le dessin si singulier du toit, puis ils repartaient vers leur dîner. De petits groupes d’habitués commencèrent à se former. On se retrouvait là, le soir, quelques instants. Pour un bain de lumière.
De jour en jour, la foule se mit à épaissir aux abords du bâtiment. On commença à caresser ses parois, il s’en dégageait presque une chaleur bienfaisante. Les enfants essayaient de l’escalader, ils riaient en glissant. Une vieille dame tricotait là, tous les jours, le corps protégé par une immense cape, les pieds nus posés sur les écailles de cuivre dorées. Une toute petite fille demanda si c’était ça le soleil.

 

Lien vers l’article du Courrier de l’architecte

 

Leave a Comment

GPAA | Nouveau théâtre 95, Cergy-Pontoise - GPAA
class="pirenko_portfolios-template-default single single-pirenko_portfolios postid-376 samba_theme samba_left_nav samba_left_align wpb-js-composer js-comp-ver-5.6 vc_responsive"