GPAA | Théâtre le Minotaure, Vendôme - GPAA
class="pirenko_portfolios-template-default single single-pirenko_portfolios postid-425 wpb-js-composer js-comp-ver-5.6 vc_responsive"

Théâtre le Minotaure, Vendôme

 

Maître d’ouvrage : Ville de Vendôme

Programme : Restructuration et extension de la salle de spectacles

Bâtiment neuf : salle de spectacles 750 places / hall, salons, loges / administration / locaux de stockage / logement de fonction

Bâtiment restructuré : salles associatives / administration

Calendrier : livré en juillet 2002

Surface : 5 200 m2

Coût : 4 268 580 € HT

Co-traitants : Serba et ITE bureaux d’études / cabinet Rioualec scénographe / Acoustibel acousticien

caractéristiques techniques : bardage cuivre, inox laminé glacé, acier galvanisé, sol en asphalte

 

Le nouvel équipement devait être implanté en extension du Palais des Fêtes, bâtiment caractéristique du début des années 60 et repère fort dans la ville, en limite du centre ancien dont l’architecture de grande qualité est entièrement protégée par un « secteur sauvegardé » défini par les limites naturelles des rives du Loir. Le terrain est bordé par la rivière et une promenade piétonne en contrebas que longe un alignement de hauts peupliers.

Les contraintes fonctionnelles du programme, la présence du bâtiment existant et la qualité du site ont conduit à faire émerger du projet ses qualités plastiques et spatiales.

Le bâtiment existant devait garder sont statut emblématique. La nouvelle salle de spectacle s’est donc installée en retrait de l’alignement, dégageant ainsi un parvis d’accès. Derrière la monumentale façade vitrée dont le dessin très raffiné reste inspiré du langage déjà existant du « Palais des Fêtes » des années 60, le volume cuivrée de la nouvelle salle brille et attire le regard.

Cherchant à conserver un vaste espace à la géométrie simple et centrée sur le plateau de scène pour la salle, une logique permettant d’intégrer les contraintes techniques telles qu’elles se présentaient a été trouvée dans l’enveloppement d’une peau de cuivre dont les « lanières » horizontales viennent épouser les obstacles qu’elles rencontrent, créant ainsi un « entre-deux » au sein duquel sont disposés les outils nécessaires au fonctionnement de la salle.

Un ruban d’acier galvanizé est ensuite venu relier le nouveau volume ainsi défini à l’ancien, permettant de créer un auvent sous lequel se glissent les boites d’inox recevant les bureaux administratifs, les loges, les salons latéraux et le vaste hall.

 

Leave a Comment

GPAA | Théâtre le Minotaure, Vendôme - GPAA
class="pirenko_portfolios-template-default single single-pirenko_portfolios postid-425 samba_theme samba_left_nav samba_left_align wpb-js-composer js-comp-ver-5.6 vc_responsive"