GPAA | Unités de Soins Normalisées de Psychiatrie, Hôpital Saint-Jacques, CHU de Nantes - GPAA
class="pirenko_portfolios-template-default single single-pirenko_portfolios postid-533 wpb-js-composer js-comp-ver-5.6 vc_responsive"

Unités de Soins Normalisées de Psychiatrie, Hôpital Saint-Jacques, CHU de Nantes

Restructuration et extension 366 lits

Maître d’ouvrage CHU de Nantes

Programme restructuration et extension des unités de soins de psychiatrie, comprenant : hall d’accueil / locaux communs / sociothérapie documentation / service de psy II : 47 lits / service de psy III : 47 lits / service de psy IV : 47 lits / service de psy IV : 47 lits / unité mère-enfant : 4 lits (home) / 4 blocs médicaux et consultations / pôle de psychoses chroniques : 30 lits (SAPPID) / pôle de psychiatrie (bureaux) / unité d’addictologie : 27 lits / unité de crise : 12 lits

Calendrier phase 1 construction de l’extension neuve (bâtiment Henri Ey) / livré novembre 2007 phase 2 construction de la rue intérieure et rénovation du bâtiment Pierre Janet / livré septembre 2009

Surface 23 600 m2 SDO / Coût 24 M € HT (valeur 2007)

Co-traitants IOSIS ouest BET TCE et économiste / Acoustibel acousticien

Caractéristiques techniques Kalzip : bac aluminium auto-portant pré-patiné ou laqué, en bardage et couverture.

 

Les unités de soins de psychiatrie de l’hôpital Saint-Jacques sont situées dans un espace hospitalier très vaste, proche de la ville mais isolé par un mur d’enceinte, et caractérisé par une forte hétérogénéité architecturale.

Les deux bâtiments du pôle psychiatrique concernés par l’opération de restructuration et d’extension ont été construits en 1980 et prennent place au milieu d’ensembles datant du XVIIIe et XIXe siècles.

Le projet choisi de prendre appui sur cet apparent désordre du lieu pour recomposer l’espace, relier les éléments, redonner une identité urbaine au site et l’ouvrir sur la ville. Il se développe ainsi spontanément comme une «couture» entre les éléments du site, qu’il initie avec la création d’un axe traversant du Sud au Nord le nouvel ensemble et s’appuyant sur la forte déclivité du site.

Cette vaste circulation est nommée «passage hospitalier», en référence aux passages urbains (tel le passage Pommeraye à Nantes) auxquels il s’apparente : espace public couvert, qui se déroule et se plisse comme un ruban, et vient relier «les hauts» et «les bas» du site. L’implantation de l’extension devant les autres bâtiments impulse la recomposition des éléments installés sur le site (auparavant isolés et sans accès privilégié) : il y a  désormais une façade principale sur Loire, un dedans (jardin intérieur) et un dehors entre lesquels circuler et s’orienter. Un sens nouveau est donné au pôle psychiatrique de Saint-Jacques.

 

Leave a Comment

GPAA | Unités de Soins Normalisées de Psychiatrie, Hôpital Saint-Jacques, CHU de Nantes - GPAA
class="pirenko_portfolios-template-default single single-pirenko_portfolios postid-533 samba_theme samba_left_nav samba_left_align wpb-js-composer js-comp-ver-5.6 vc_responsive"